DRH : utilité pour une entreprise en pleine croissance ?

Une gestion optimale du personnel est indispensable pour toute entreprise en pleine croissance. Les entreprises qui ont compris la nécessité d’un pôle DRH possèdent de ce fait un réel avantage sur le marché et sur leurs concurrents. On vous en parle en détails  sur l’utilité de la DRH dans une entreprise en expansion. Bonne lecture !

Sur le plan de la production

La fonction des ressources humaines dans une entreprise en pleine croissance est de lui permettre de disposer d’un personnel compétent. Ce n’est que de cette manière qu’elle pourra améliorer sa productivité.

Ceci passe principalement par le recrutement. En effet, comme disait Jean Bodin, « Il n’est de richesse que d’hommes ».

Assurer ainsi un recrutement qualitatif est primordial si vous espérez développer votre activité dans des conditions favorables. La Direction des Ressources Humaines mettra à disposition des ressources matérielles d une entreprise pour un recrutement adapté et rentable.

Enfin, une gestion minutieuse et rigoureuse des candidatures au sein d’une entreprise en pleine expansion est un grand pas vers la réussite. La DRH permettra également d’améliorer la qualité de vos embauches, qui seront mieux suivies et plus soignées.

Sur le plan financier

Une gestion efficace et efficiente du personnel va diminuer considérablement les dépenses liées aux salaires. En effet, la masse salariale pour une entreprise en pleine expansion est très importante, car c’est l’une des principales sources de dépenses de l’entreprise.

Après la phase de recrutement, vient celle d’intégration durant laquelle la DRH sensibilise le nouvel embauché et lui inculque les valeurs de l’entreprise. L’idée ici est que le salarié s’adapte et que les éléments durement recrutés puissent rester pour réduire les coûts liés au turn-over.

La dernière des choses dont une entreprise en pleine croissance a besoin, ce sont des recrutements importants et réguliers. C’est donc à la DRH qu’incombe la tâche fastidieuse de recruter et conserver les talents. C’est ainsi que le salaire ne sera plus une dépense, mais un investissement. De plus, en tant que nouvelle entreprise, confier cette tâche à la DRH vous évite certaines dépenses. Ce service a des outils adaptés pour amenuiser les coûts liés au processus de recrutement.

Sur le plan stratégique

La fonction de DRH permet à l’entreprise de se démarquer de la concurrence via l’excellence de son personnel. Ce sont les salariés recrutés par la DRH qui permettront à l’entreprise de créer une valeur supplémentaire pour les clients. Une fois qu’ils sont intégrés en entreprise, la DRH améliore son personnel via des formations.

Ces dernières sont l’un des piliers du développement d’une entreprise en pleine croissance via ses salariés. Elles permettront de maintenir vos collaborateurs galvanisés, et d’éviter les recrutements d’experts relativement onéreux. Ce sera au DRH de repérer les compétences acquises et à acquérir pour chaque personnel.

L’enjeu est d’aligner la DRH avec la future stratégie de croissance de l’entreprise. Il faudrait donc qu’il y ait une stratégie peaufinée par les créateurs de l’entreprise. Lorsque cette stratégie est absente, l’entreprise est un peu comme cet athlète qui s’entraîne et suit un régime drastique sans avoir une idée de la course qu’il va devoir courir. L’utilité du DRH est donc de recenser des éléments sur les facteurs de différenciation de l’entreprise sur ses marchés, les priorités à court, moyen et long terme et le business model, afin de mieux développer l’entreprise.

Sur le plan de la communication

La réussite d’une entreprise en expansion ne passe pas exclusivement par une gestion optimale des ressources humaines. Le dire serait sous-estimer la tâche de la DRH. En effet, l’un des facteurs importants pour le développement d’une entreprise en pleine croissance est le climat social. En d’autres termes, la DRH a la lourde charge d’associer tous les collaborateurs à l’évolution quotidienne de l’entreprise, et ce via la communication interne. Des collaborateurs épanouis et satisfaits en entreprise sont les premiers ambassadeurs de la société.

En cas d’absence de communication interne ou lorsqu’une stratégie est mal communiquée, cela peut entraîner des frustrations, du dédain et du découragement du côté des salariés. Cette démotivation est néfaste pour une entreprise en pleine croissance et la DRH est là pour la prévenir et y remédier au cas où. Toute entreprise a donc intérêt à miser sur une communication interne réfléchie et claire, afin d’atteindre ses objectifs et de poursuivre sa croissance.



Que dire des primes imposables ?

Dans le monde de l’entrepreneuriat, les entrepreneurs ont un devoir vis-à-vis des employés. Ce devoir consiste en un paiement régulier selon le contrat signé. D’un autre côté, les employés doivent tenir au respect du contrat dans l’accomplissement de leur devoir à l’égard de l’entreprise. C’est dans cette prise de responsabilité que des opportunités comme les primes peuvent jaillir et être profitables. Il y en a qui sont imposables et d’autres non. Découvrons primes imposables dans cet article.

Qu’est-ce qu’une prime imposable

La prime imposable est avant tout un terme en usage dans plusieurs domaines. Dans le contexte de l’entrepreneuriat comme c’est le cas dans cet article, elle désigne une faveur. Cette faveur est beaucoup plus centrée sur le capital financier en l’occurrence le revenu. C’est une faveur dont bénéficie un employé auprès de son employeur. Mieux, c’est un paiement que ce dernier offre à son employé en raison de quelques bonnes œuvres accomplies. Beaucoup d’autres raisons légales peuvent être la cause d’une prime. C’est dans ce cas que la prime devient imposable.

Quand elle prend le qualificatif d’imposable, elle connait d’une part une obligation fiscale et donc une prime impot. D’autre part, elle devient irrégulière et rare. Les primes imposables par opposition aux primes non imposables viennent rarement et dans des circonstances précises. C’est des paiements qu’aucune norme sociale ne reconnait. Elles sont laissées au compte de l’employeur. Ce dernier l’accorde quand il juge que l’employé le mérite, compte tenu de certaines dispositions pratiques.

Quelques primes imposables

Puisqu’il s’agit d’une prime exceptionnelle dont bénéficie l’employé auprès de son employeur, on en compte alors un bon nombre. Une liste exhaustive ne peut être donnée d’ailleurs, parce que la prime imposable relève du bon vouloir de l’entrepreneur en fonction de l’évolution de son entreprise. Voici quelques exemples de primes imposables.

Prime de prise de fonction et de licenciement

À l’aube d’une prise de fonction l’employé peut bénéficier d’une prime imposable de la part de son patron. Il le reçoit en guise d’encouragement au nouveau travail et de consolation pour le travail délaissé au profit de celui-ci. C’est une faveur qui n’est pas inscrite sur le contrat signé. Aussi, elle n’est pas à réclamer et ne remplace aucunement le salaire qui est, pour sa part, régulier. D’un autre côté, c’est la prime qu’on reçoit après avoir perdu un emploi ou après avoir fini son contrat à durée déterminée.

Cela peut paraitre une prime de treizième mois ou de fin d’année en guise de remerciement au salarié pour le travail ensemble abattu. D’un autre point de vue, la prime imposable peut renvoyer à la gestion d’un intérim. Ce gestionnaire reçoit sa prime qui est différente de son salaire. Dans un autre cas ce peut être une prime de précarité, c’est-à-dire un relèvement de la pauvreté.

Prime de retraite

Pour avoir longtemps été au service de l’entreprise, il y a la reconnaissance que celle-ci doit à quelques personnes. La prime de retraite dans certaines circonstances peut être obligatoire et régulière. Dans les situations où elle n’est pas signifiée dans le contrat de travail de départ, elle n’est pas à réclamer. Dans le cas où le contrat le notifie, elle est à réclamer. L’employeur y est alors obligé. Mais avant d’en venir à ce niveau ce doit être une entreprise publique. Rare sont les entreprises privées qui octroient aux employés une prime de retraite. Ces détails sont en principe explicités dans le contrat et l’employé en prend contact avant de signer et de donner son accord. La prime de retraite ailleurs est une obligation de l’employeur à l’égard de son employé.

Caractéristiques principales des primes imposables

Les primes imposables elles peuvent être facilement distinguées des primes non imposables. La seule raison est leur aspect obligatoire et aussi facultatif. Ces primes relèvent de la compétence de chaque employeur et de la carrure de l’entreprise aussi. Cela n’occulte pas le taux de rentabilité qui est déterminant et très important. Ces primes peuvent être en nature comme en espèce. Généralement, elles se présentent sous forme d’espèces. Ces primes sont ainsi affectées par un impôt sur le revenu en vue des cotisations sociales.